Réfléchis à ça

Réfléchis à ça

Habitant de la ville, T’es un vrai pur sang viril. Tu cherches à te cacher, continue à rêver.

Que l’monde est moins avide. Qu’il n’a pas pris une ride. Qu’tu n’es pas dirigé par des cols blancs très âgés. Et si tu vois, comme moi. Prends le pas. Réfléchi à ça.

Espère que tout pourra changer. Qu’on n’est pas prisonnier. Pense qu’on ne s’est pas fait blouser. Mais moi j’ai déchanté.

Politiques avec tes mots. Tu rimes avec c’est trop. T I P P , nouvelle dîme. Des PDG de la firme.

Membres des nations unis. L’US Marchal tu as servi dans des guerres aux intérêts qu’on prend plus le soin de nous cacher. Et si tu vois, comme moi. Prends le pas. Réfléchi à ça.

Espère que tout pourra changer. Qu’on n’est pas prisonnier. Pense qu’on ne s’est pas fait blouser. Mais moi j’ai déchanté.

Auteur/Compositeur/Interprète : BERTRAND BUISSON